Un oecuménisme qui piétine ?
 

D’abord un petit rappel : Quand l’on parle d’œcuménisme, il ne s’agit pas du dialogue entre les religions, mais de la vie et des rapports entre les différentes communautés chrétiennes qui toutes se reconnaissent du Christ Jésus et vivent du même baptême.
Bien jeune encore, je me souviens de la joie et de l’espérance qu’avait apportée la présence d’observateurs de ces communautés au concile de Vatican II ; je me souviens aussi de la ferveur de la déjà habituelle semaine de prière pour l’unité des chrétiens, de l’élan des célébrations communes de cette époque et des espérances qu’elles pouvaient porter.
Aujourd’hui, il m’est plutôt fait part d’une certaine langueur : « cela n’avance plus, on reculerait même… ». C’est oublier, il me semble une règle importante pour tout ce qui touche le vivant : le temps de la maturation, le temps de l’enfouissement que la saison hivernale illustre pleinement. Il faut du temps pour que tout s’enracine profondément et que nous puissions non pas bâtir à la va-vite mais avec le recul nécessaire qui permet les plus grandes fécondités. Ce recul nous oblige aujourd’hui à vivre avec un plus grand respect de nos communautés et de leurs différences qui font la richesse du corps du Christ ; ce recul nous oblige à un vivre ensemble qui laisse à chacun le temps de parcourir sa propre route : travail du groupe des Dombes, union en cours des communautés luthériennes et calvinistes, rapprochement chez nous des paroisses calvinistes, travail en commun pour la visite des malades, pour le Noël ensemble à Dieulefit… Rien qui ne soit bien spectaculaire, mais tant de petites choses qui jalonnent une route commune dans le respect mutuel de chaque communauté et de ce qu’elles portent d’unique du mystère du Corps du Christ livré pour nous tous car « tous nous serons transformés par la victoire de Notre Seigneur Jésus Christ » !
Et puis n’avons-nous pas une source commune, la Bible ? Plongeons-nous dedans ensemble, visitons- la et pour ce faire nous aurons à Valence en juin 2012 au parc des expositions l’accueil de l’exposition « la Bible, patrimoine de l’humanité »

Frère Jean-Marc d’Alès






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP