[ Thêmes abordés ]
QUESTIONS D’AVENIR...

- L’avenir est déjà là sur notre paroisse... l’évêque a beaucoup encouragé au cours de sa visite pastorale tous ceux qui essaient de faire vivre notre communauté paroissiale et qui peuvent parfois s’interroger sur l’avenir.


 

- 

"Notre paroisse est paisible"

a-t-il dit... bien sûr, il peut y avoir quelques tiraillements, mais l’évêque a trouvé le climat de notre paroisse serein.

- Certains parmi vous ont aussi pris davantage conscience avec lui des défis à relever... nous avons déjà commencé depuis longtemps, mais la parole de l’évêque, claire et sans ambiguïté, a confirmé qu’il ne fallait pas r êver et penser que dans l’immédiat, un nouveau prêtre viendrait nous rejoindre : "Je le prendrai où ?".

- D’où l’urgence (déjà ancienne !), de se former, de se préparer à prendre les relais pour que la présence de l’Evangile soit toujours vivante et repérée dans nos villages. Il a aussi ancouragé à habiter nos églises autrement que par la seule eucharistie. Bien sûr, il y a moins de messe... mais la prière à l’église du village peut se renouveler : chapelet, partage d’Evangile, vêpres, groupe de prière, lectio divina (l’évêque a prédisé celle d’Allan), prière autour de la crèche avec les enfants du village, chemin de croix, prière au cimetière à la Toussaint... ces initiatives déjà présentes sont appelées à prendre encore plus de place dans notre vie chrétienne.

- En rencontrant les catéchistes, c’est au réalisme qu’il nous a invité aussi, en nous invitant à poursuivre ce que nous faisons avec "les moyens du bord", tout en cherchant de nouvelles formes de catéchèses... et en gardant une proximité dans les villages.

- Dimanche Autrement et cours alpha sont aussi des initiatives de notre paroisse dans lesquelles il nous demandes de persévérer. Il a aussi plusieurs fois parlé des lotissements de nos villages, de toutes ces personnes nouvelles et souvent jeunes qui s’installent : osons-nous les rencontrer, les rejoindre, leur proposer de partager avec nous ? Il nous faut nous risquer dans de nouveaux réseaux, de nouvelles relations...

- L’évêque nous a obligé de prendre le temps de rencontrer un peu plus le monde dans lequel nous sommes... les agriculteurs, le tourisme, le monde scolaire,le monde de la santé, les élus. Ces moments de rencontres ont été très sympathiques et nous révèlent toujours plus les attentes, les soucis, les joies de nos contemporains. Comment continuer à prendre ce temps ensemble et ne pas se focaliser seulement sur les aspects cultuels ou catéchétiques... comment rendre le temps d’être présent aux joies et aux espoirs, aux tristesses et au angoisses des hommes de ce temps ?

- Voilà un défi à relever.

- Ce ne sont que quelques premiers échos de la visite que nous avons repris dans notre conseil pastoral... Le Père Lagleise doit nous écrire bientôt pour nous rendre compte de ce qu’il a perçu comme appels pour notre vie chrétienne.

- "Avance en eau profonde" dit Jésus à Pierre... Rendons grâce pour tout ce que nous sommes déjà heureux de vivre ensemble et même si les défis nous semblent difficiles à relever, gardons cette foi qui peut déplacer les montagnes...
Christian ARGOUD






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP