Oser la première annonce de la foi

Dans le projet du diocèse de Valence « Ouvrir la porte de la foi » qui a été abordé avec le numéro de décembre, il est écrit qu’il nous faut manifester et partager la tendresse de Dieu à tous nos frères, en veillant notamment à inviter des adultes, autour de nous, dans notre vie de tous les jours, à une proposition d’annonce de la foi.

Comment s’y prendre pour avancer vers une telle proposition ?
Nous devons annoncer la foi, l’annonce se définissant comme un effort de formulation structurée, raisonnée, explicite et adaptée.
Une première annonce s’inscrit dans ce qui fait vivre les croyants, selon la pédagogie même du Christ : Voyez comme sans cesse Il s’approche, rencontre, cherche la relation, appelle à la conversion et à la foi.
Une action de première annonce est toujours ponctuelle, motivée par un évènement, un moment, une circonstance, ou tout autre occasion qui demande qu’on prenne l’initiative, qu’on ose témoigner de sa foi et de son appartenance au Christ.
Dans une première annonce, quelqu’un réagit à une situation en s’exposant comme croyant et traduit ainsi la volonté de l’Eglise de faire résonner ce qui rassemble tous les enfants de Dieu.
Une première annonce est le plus souvent spontanée en écoutant l’Esprit qui habite en notre cœur, c’est pourquoi elle ne nécessite pas de recueillir ou d’attendre une demande volontaire de la part de ceux à qui elle est adressée. Celui qui reçoit l’annonce est libre de l’entendre, d’y adhérer ou non, de se laisser questionner.
Ce premier pas en direction de notre prochain est nécessaire pour que puisse commencer un beau cheminement vers la révélation de l’amour de Dieu. Il est la première marche de notre mission d’évangélisation.

Extrait du Projet catéchétique 2009 - 2012


 

Une rencontre : le jeudi 18 mars, à Bonlieu à 20 h 30 pour tous.






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP