La foi dont témoignent les saints
 

C’est le 24 novembre, jour de la fête du Christ Roi, que s’achèvera l’année de la foi. L’occasion pour nous de reprendre l’enseignement du pape François dans sa première encyclique Lumen Fidei, présentant la foi comme une lumière pour nos ténèbres. La saison d’automne qui nous enfonce de plus en plus dans l’obscurité et la morosité ambiante qui n’incite pas particulièrement à la confiance, ne doivent pas nous empêcher de nous laisser rejoindre par l’amour du Dieu vivant. "Transformés par cet amour nous recevons des yeux nouveaux, nous faisons l’expérience qu’en lui se trouve une grande promesse de plénitude, et le regard de l’avenir s’ouvre à nous."(LF §4) Avec la fête de la Toussaint qui commence ce mois, nous entrons déjà en espérance dans la clarté du ciel qui nous est promise si, à l’exemple de tous les saints qui nous ont précédés, nous nous laissons traverser dès aujourd’hui par cette lumière qui vient de Dieu.
Notre vie chrétienne s’apparente à la fois à une course de vitesse et une course de fond. Course de vitesse quand nous prenons conscience de l’urgence de la foi, quand sans y mettre de délai, nous accueillons dans l’instant la présence de Dieu dans nos vies, et que nous devenons, en Église, des témoins audacieux de la Bonne Nouvelle pour les autres. Course de fond quand il nous faut apprendre à durer dans la foi, tenant avec courage notre lampe allumée dans la prière et l’humble service quotidien. La phase préparatoire du synode sur l’évangélisation aujourd’hui dans la Drôme nous met dans cette double perspective du long terme, puisque le synode devrait s’achever en 2015, et du très court terme, puisque dès maintenant en formant nos équipes synodales, nous faisons acte d’évangélisation ici et maintenant.

Fr. Louis-Marie






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP