L’Avent, le temps des commencements.
 

Le temps de l’Avent n’est pas encore commencé que voici déjà nos villages qui se parent des illuminations de Noël, tandis que les étals des grandes surfaces se gonflent de multiples marchandises !... Quelle course devant le temps, comme si nous les hommes nous pouvions aller encore plus vite que celui-ci.
Je me souviens pourtant bien de ce temps de l’Avent qui alors était vécu comme un petit carême avec ses périodes de jeûne, de retenue, de préparation pour le moment où… et si le repas de Noël était un peu amélioré, dans la nuit c’était la surprise de la première orange et du bon bol de chocolat ! Car l’Avent, ouverture de l’année liturgique, comme toute ouverture annonce la suite. Et c’est d’abord un temps de préparation, préparation à la venue de Celui qui va advenir, Jésus le Sauveur du monde pour nous croyants. Et voici que Noël va devenir comme le prélude de Pâques, son amorce avec tous les signes de ce que sera l’évènement pascal pour nous tous.
Voulant reconquérir l’amitié de l’homme, voulant vivre au cœur de nos maisons, voici que Dieu n’a trouvé que ce seul moyen, bien fou il est vrai, pour réussir son désir d’amour : se faire petit homme, tout petit homme pour vivre notre vie, toute notre vie, jusqu’au bout, prenant tous les risques, même celui de la mort, et de la mort sur la croix ! Et c’est le superbe cadeau qu’Il nous donne en se donnant lui-même au jour de Noël..
Noël devient le moment où notre Dieu se dévoile à nos yeux comme ce qu’il est vraiment. Non seulement Il ne nous abandonne pas, mais Il vient nous donner le moyen de le retrouver facilement, comme un enfant, sans parler ni nous sermonner, simplement en étant là, avide de notre amour, nous faisant par là même comprendre ce qu’Il est au plus profond : source infinie d’Amour et de vie, qui ne peut qu’être présent à nos côtés pour les jours de détresse, pleurant de nos blessures, consolant nos cœurs, nous invitant tous à ces gestes de tendresse et d’humanité que chaque maman sait bien prodiguer à son enfant à tous les âges de sa vie. Ainsi Dieu ne nous abandonne pas et même mieux, Il nous envoie bien des frères, voisins, proches ou inconnus pour nous aider à vivre tous ensemble, C’est ainsi que Dieu continue de visiter son peuple ! C’est à cet évènement que nous prépare le temps de l’Avent !

Fr. Jean-Marc






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP