Etincelle mai 2016

La solidarité ?


 

La Solidarité est un thème devenu courant, largement et partout utilisé. Parfois peut-être jusqu’à être détourné de son sens d’origine. Il semble avoir remplacé les anciennes valeurs de charité ou générosité chargées d’un héritage moral ou religieux. Pour autant, la solidarité n’est pas un équivalent de la charité, un simple changement de vocabulaire. Elle introduit une autre dimension.
La générosité est un don unilatéral de celui qui agit en faveur d’un autre, démuni. Tandis que la solidarité est un lien d’engagement réciproque entre deux parties dans un mouvement d’entraide. Ce que fait l’un engage l’autre dans l’intérêt d’une communauté. Le problème de l’un et la recherche d’une solution concerne les autres. La solidarité est un échange, une reconnaissance mutuelle au-delà des différences.
La solidarité est une valeur fondamentale du projet de soin à la « Maison d’Accueil du Gué »au Poet Laval depuis plus de trente-cinq ans ;
À longueur d’année, une quinzaine de jeunes gens toxicomanes viennent à la Maison d’Accueil réapprendre le sens du partage pour sortir de l’exclusion et retrouver le sens de leur vie. C’est un engagement réciproque : ils sont assurés d’y trouver une écoute, un soutien, des soins, le gîte et le couvert. En contrepartie, ils sont d’emblée immergés dans un quotidien fait de relations et de travail pour y créer leur place, révéler leurs compétences et retrouver une identité. Parce que vivre, pour chacun de nous, c’est avant tout être en lien avec les autres et contribuer à la collectivité. J’aime l’expression de Rémi lorsqu’il témoigne : « Bientôt un peu plus d’un mois que je suis au Gué et je me suis un peu dévoilé car j’ai compris qu’ici personne n’était jugé. Tout le monde a une place. Je suis venu chercher les éléments que je n’ai jamais pu trouver dans les cures en milieu hospitalier. Ici rien de magique, mais juste du travail aussi bien physique que moral… » et chacun, résidents et professionnels, bénévoles, amis, voisins, apporte sa part à cet édifice modeste qui veut témoigner d’un monde meilleur malgré les inégalités et les aléas de la vie qui peuvent tous nous concerner un jour. Faire et vivre ensemble nous permet de dépasser les limites individuelles et d’apprendre les uns des autres. Un peu plus d’humanité partagée nous fait grandir tous ensemble. Et espérer que la rencontre rendue possible dans un « petit » monde puisse devenir à plus grande échelle.
André Dugnat






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP