EN MARCHE, TEMOINS DU RESSUSCITE !
 

- Tout ce monde-là court, en ces instants de Pâques : les femmes, venues pour embaumer le corps et qui ne l’ont pas trouvé, s’enfuient toutes tremblantes. Marie de Magdala s’en va vite, elle aussi, après sa rencontre avec "le jardinier" qui l’a appelée par son nom. Elle court chercher Pierre et Jean, prostrés dans le deuil et les larmes.
- Tous en marche et dans le trouble, à cause de la nouvelle inouïe ! Les voici au tombeau, ces deux amis du crucifié. Pourquoi courir là-bas, puisqu’il est mort et disparu, leur Maître ? Et Pierre "regarde" dans le tombeau vide. Jean aussi regarde, mais lui "voit" et il "croit". Il voit celui qui manque et croit en LUI, le Vivant.
- Ces années vécues avec lui vont changer le monde, mais eux ne le savent pas encore. Désormais, ils ont charge d’être témoins. C’est leur nouvelle identité. Témoins de Jésus : que Dieu était avec lui ; que Dieu l’avait rempli de force ; que là où il passait, il faisait le bien ; que Dieu l’avait choisi, lui Jésus, comme pierre de fondation sur laquelle l’humanité allait pouvoir se construire ; qu’il était feu, lumière, eau vive, chemin.
- Et nous ? Ne nous contentons pas de chanter alléluia dans nos églises, d’envoyer les petits découvrir des oeufs de Pâques dans la pelouse ou le mari chez le patissier, de pointer les jours "noirs-rouges-oranges" des retours de vacances... Ecoutons aussi Pierre, Jean, Madeleine nous redire passionnément : "En route, les disciples de Jésus le crucifié ! En marche, les témoins du ressuscité !" Bref, devenons chrétiens !
- Soeur Thérèse De Scott






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP